Acoustique Agro Alimentaire

Les employés de l’industrie agro-alimentaire sont très souvent exposés à des niveaux sonores lésionnels. En effet, de par leur conception, les locaux de travail de ce secteur d’activité s’avèrent particulièrement réverbérants, et le fait de fréquenter régulièrement de tels endroits peut endommager irréversiblement les fonctions auditives des salariés. C’est là tout l’intérêt d’adopter les solutions de capotage acoustique, pour limiter durablement les nuisances sonores dans le secteur agro-alimentaire !

Le capotage acoustique, qu’est ce que c’est ?

Les exigences en matière d’hygiène alimentaire entraînent la construction de locaux et l’installation d’équipements singulièrement réfléchissants. Or, il s’avère que plusieurs opérations manuelles entrant dans le cadre de la fabrication des produits agroalimentaires sont effectuées à proximité des outils de travail bruyants. Le capotage est une technique consistant en acoustique à opposer un obstacle atténuateur à la propagation des ondes, pour limiter ou empêcher la transmission des bruits des machines. Pour faire du capotage acoustique une réalité dans votre industrie agroalimentaire, contactez-nous.

Quelles sont les possibilités envisageables pour une telle opération ?

Pour réduire la transmission des nuisances sonores produites par les équipements utilisés dans le secteur agroalimentaire, le capotage peut se faire à l’aide d’une mousse d’insonorisation, un produit permettant un traitement acoustique facile à mettre en œuvre. Cet accessoire se présente sous la forme d’une mousse compacte, le plus souvent alvéolée.

Plus l’épaisseur de la mousse est grande, meilleure est l’insonorisation sur les lieux de travail, et plus élevés sont les prix de vente. Avant l’achat d’un tel produit à des fins de capotage acoustique, il est donc important de s’assurer qu’il est suffisamment épais et pas trop cher, tout en gardant à l’esprit que le prix varie aussi en fonction de la matière utilisée, et de la marque de la mousse d’insonorisation.

En dehors de la mousse, il est possible de procéder au traitement acoustique dans l’industrie agroalimentaire en utilisant des panneaux spécialisés. Constitués de bacs en acier (en inox ou galvanisé), avec remplissage d’isolant et d’absorbant sonore, ils sont assemblés soit avec des attaches rapides, soit sur une ossature en acier profilé. Les panneaux utilisés pour le capotage acoustique permettent une atténuation de 15 à 40 décibels environ, et peuvent être revêtus d’une peinture époxy, pour conserver l’esthétique des locaux de travail.

Quels risques en cas d’exposition à des nuisances trop importantes ?

L’exposition prolongée à des nuisances sonores importantes peut être préjudiciable non seulement aux salariés, mais aussi aux employeurs. Pour les travailleurs exposés, en l’absence de mousse d’insonorisation ou de panneaux acoustiques, le principal risque encouru est l’altération des fonctions et capacités auditives, pouvant évoluer vers une surdité bilatérale définitive.

Pour les employeurs, ne pas procéder au capotage acoustique ou à d’autres interventions d’insonorisation expose à des sanctions juridiques, vu qu’il existe des lois qui régissent l’exposition au bruit en milieu professionnel. Par ailleurs, toute surdité causée par une exposition au bruit au travail est considérée comme une maladie professionnelle, et c’est à l’employeur qu’il revient de prendre en charge le salarié concerné.

Nos différentes prestations (expertise, montage, vérifications et traitement acoustique) permettent de réduire le niveau sonore des outils industriels dans le secteur agroalimentaire. Nous contribuons de fait à améliorer durablement les conditions de travail des employés, tout en assurant une mise en conformité avec la législation sur le bruit, évitant ainsi bien de répercussions fâcheuses. Bien que basés dans le Finistère, nous procédons à des interventions bien au-delà, dans l’ensemble de la Bretagne. N’hésitez donc pas à entrer en contact avec nous, où que vous soyez, pour votre capotage acoustique !